Rules of the Troyes Guilds

Author: The cousturiers, pourpontiers and gipponniers of Troyes
Original Language: French
Place of Composition: Troyes and Paris, France
Date of Composition: 1399/1400
Source of Text: Denis-François Secousse (ed.) Ordonnances des rois de France de la troisième race (Paris, 1750) vol. 8 pp. 384-389 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1189716/f407.image
Source of Translation: n/a
Conditions of Use:

Description goes here

(a) Statuts pour les Tailleurs de la Ville de Troyes
à Paris, au mois de Mai 1400.
Statues for the taillors of the city of Troyes: enacted at Paris, May 1400
{p. 384} Charles, &c., Savoir faisons à tous présens & avenir, Nous avoir veues les Lettres de Nicolas Vigier, Lieutenant de nostre amé & féal Chevalier Loys Seigneur de Thignonville, Bailly de Troyes, contenant la forme qui s’ensuit. y
x y
(7) Item. Seront tenus lesdis ouvriers de faire bon & loyal ouvrage dudit mestier, tant en taille comme en cousture, & loyaument emploier le drap & autres {start of page 387} (d) estouffes qui baillées leur seront; & ou cas qu’ilz feroient le contraire, ilz seront tenus de réparer & amender l’ouvrage à leurs despens, se faire se peut, & si seront tenus de rendre l’intérest & dommaige à cellui ou ceulx à qui seroient iceulx ouvrages, au taux & jugement desdiz quatre Maistres Jurez, lesquelx leur pourront deffendre l’ouvrer dudit mestier, jusques à ce qu’ilz auront réparé & amendé ledit ouvrage, & a rendrez lesdiz intérestz & dommaiges; & si seront tenus de paier amende pour chascun desdiz cas, laquelle sera de vint Solz Tournois, à appliquier par moitié au Roy & ausdiz Maistres. Proofread 14 January 2019
(8) Item. Que lesdiz ouvriers ne mettront d’oresénavant coton viez, ou autres viez (e) estouffes, en gippons neufz pour vendre, se ce n’est ung bcontre envers ou ung contre endroit, ou (f) bourres ou escroes de soie ou de cendalx, bonnes & souffisans; & qui fera le contraire, il paiera dix Solz Tournois, à appliquier par moitiè au Roy & ausdiz Maistres oudit mestier, & proffit de ladicte Confrarie; & si seront donné icellui ouvrage c poiur Dieu par lesdiz Maistres, ou bon leur sembleroit en leur considences. y
(9) Item. Tous d jaques de fustaines fais à une fois, seront garnis de deux paires de toille, l’une neufve & l’autre viez, lesquelles seront le contre-endroit & le contre-envers, & y seront mises deux e lievres d’estouffes du moins, ou plus qu’il vouldra, pourveu qu’elles soient bonnes & souffisans, comme d’estoupes & de retailles neufves, ou coton viez ou neuf, bon & souffisant; & seront iceleux ouvriers tenus de dire & déclarer aux acheteurs, & leur déclarer avant la vendue, les maitrès & la quantité dont feront garnis & fais icelux avant la vendue, les matières & la quantité dont feront garnis & fais icelux jaques; & qui autrement le fera, l’euvre fera descousue par lesdiz Maistres, ou leur commandement, & les estouffes f restables à l’ouvrier lequel amendera ledit ouvrage, & si fera tenus d’amende pour chascune fois & pourchacun desdis cas, de dix Solz Tournois à appliquier par moitié comme dessus; & se il ne vuelt g amender, il fera baillé à ung autre pour l’amender à ses despens. y
(10) Item. Deffendu est que d’oresénavant aucuns desdis ouvriers ne mette ou face mettre toile (g) calendrée ne boucassinée en euvre pour vendre, se elles ne sont neufves sur l’endroit; & qui atrement le fera, il paiera pareille amende de vint Solz Tournois, à appliquier comme dessus. y
(11) Item. Que aucun desdiz ouvriers ne soit si hardi de faire ou faire faire pour vendre en la dicte Ville & fourbours de Troyes, jaques où il ait bourre ne laine, se la bourre n’est de soye, soubz peine de les ardoir devant la maison d’icellui qui les auroit fais, & d’amende de dix Solz Tournois, à appliquier par moitié au Roy & ausdis Maistres & Confrarie. y
(12) Item. Seront tenus lesdis ouvriers de faire tous jacques de bonnes estouffes, & loyaument; c’est assavoir, jaques fais à deux fois, fais de soye, seront fais de cinq toilles: ceux de bougarassin, de IIII toilles, & ceulx de fustaines de trois toilles, dont l’une fera neufve, en chascune desquelx seront mises & couchées quatre livres d’estouffes du moins, ou plus qui vouldra, telle comme dit est; ès jaques fais à une fois, toutesvoyes ilz n’y devront mettre aucunes estouffes de bourre, se elles ne sont de soye; & si pourront faire lesdis jaques de fustaines à trois livres d’estouffes, & si [Start of page 388] feront tous lesdid jaques poins à part sur le baston, bien & souffisamment; & qui autrement le afere, l’euvre sera descousue, & rendues les estouffes à l’ouvrier, & paiera XX Sols d’admende pour chascune fois, à appliquier comme dessus. y
(13) Item. Qui vouldra faire ouvrage trait de laine, faire le pourra, mais qu’elle soit fillée & mis l’enseigne au colet du garnement; & qui fera le contraire, il paiera dix Solz Tournois à appliquer comme dessus. y
(14) Item. Lesdis ouvriers seront tenus de faire tous gippons & jaquettes, & tous autres ouvraiges desdiz mestiers, bons & loyaulx, & eulx payer de leurs salaires raisonnablement; & si seront tenus de faire les envers desdits gippons pour vendre, doublés de deux toiles neufves ou viez du faire du corps, en aval, pourveu qu’elles soient bonnes & souffisantes; & aussi de garnir iceux gippons tous de coton neuf, rerailles de toille, de fustaine ou boucacin neufs, ou tous de bourre neufve, fans y mettre bourre ou coton viez, ne l’un avec l’autre; & au vendre seront tenus de dire au Marchans de quoi serong iceulx gippons garnis, de bourre ou de coton, viez ou neuf, sur peine de dix Solz Tournois d’amende sur chacun, & pour chascune fois & cas qu’ils y mesprendront, à appliquier comme dessus, & reprandre l’ouvrage, en rendant l’argent à l’acheteur, & ses intérestz, s’aucuns en y avoit. y
x y
x y

Page 383, note a: Trésor des Chartres, Registre 156. P. VIIxx VI (146.) Il l’a dans ces Lettres des noms d’habillemens, & des termes du métier de Tailleur, fur lesquels ou n’a pû rien trouver.

← Back to Armour in Texts ←